Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harleen Frances Quinzel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Harleen Frances Quinzel   Mar 2 Sep - 0:02



DOSSIER N° : 755624-Harleen-Frances-Quinzel-5669871



Nom : Quinzel
Prénoms : Harleen Frances
Alias : Harley Quinn
Sexe : Féminin
Nationalité : Américaine
Base d'opération: Gotham City

Date de naissance: 29 octobre 1974
Lieu de naissance: Gotham City
Rhésus: A+


Orientation sexuelle : Bisexuelle
Situation familiale:  Deux parents, un frère.
Autre information: Interne en psychiatrie en stage à Arkham. Veut se spécialiser en psychiatrie criminelle




Génétique du patient
Taille : 1 mètre 70
Poids : 63 kilos
Description physique du sujet : Harleen est une jeune femme mince, avec ce qu’il faut  où il faut. Ses seins sont ronds et fermes, ses hanches arrondies, sa taille fine… Elle est très attirante mais ne s’en rend pas compte. Elle a toujours en tête l’image de la petite fille, puis de l’adolescente, gauche et ordinaire qu’elle était. Elle attache ses cheveux en un sobre chignon pour travailler, et ne les détache que chez elle. Sa chevelure est blonde, lisse, soyeuse. Elle en prend soin, à l’aide de shampooings au miel et à la camomille. Cette odeur douce et sucrée pénètre dans ses cheveux et les parfume délicatement. Même l’odeur de Gotham n’arrive pas à atténuer ce délicat parfum.
 
Elle aime le rouge, ainsi que le noir et le blanc. Ainsi, elle joue souvent avec ces couleurs pour s’habiller. Pour travailler, elle se vêtit d’une jupe crayon noire lui arrivant au dessus des genoux, d’un chemisier rouge entièrement boutonné, d’une cravate de soie noire et enfin de sa blouse blanche de médecin. Car oui les psychiatres sont des médecins, et elle ne cesse de le répéter. Ses chaussures sont des escarpins noirs de 7 centimètres, aux talons rouges. Myope, elle doit porter des lunettes notamment pour travailler. Elle a prit la première paire qu’elle trouvait, d’immenses lunettes rondes à la monture noire qui lui donnent l’air d’un hibou et agrandissent ses yeux bleu glacier.
 
En « civil » si on peut dire, elle porte souvent des jeans noirs avec un t-shirt imprimé. Elle a trouvé récemment un ensemble de t-shirts reprenant le design des cartes à jouer. Elle a acheté celui des carreaux et a donc 13 hauts dans ses tons préférés. Bien sur, elle a d’autres t-shirts… Elle n’a pas beaucoup de vêtements féminins, peu de robes ou de jupes. Comme dit précédemment, elle se considère comme quelqu’un de banal et sans attraits. Elle ne s’habille que pour elle-même, par confort et non par esthétique. Elle n’a que quelques jupes et chemisiers pour sa tenue de travail, qu’elle ne met pas ailleurs. Juste deux robes. Celles des fiançailles et du mariage de sa mère…

Évolution notable du sujet :  A force de côtoyer la folie, elle pourrait bien finir par y sombrer…  




Profil psychologique
Douce et délicate, elle est discrète. Pas un mot au dessus de l’autre, elle préfère se taire devant les injures ou les cris. Durant ses études, elle a su faire profil bas. En soirée, c’est elle qui s’occupait des bourrés, des inconscients. Au cours d’une des fêtes de fin d’année, elle a même sauvé une de camarades proche du coma éthylique. Ca l’a convaincue de ne pas aller bosser aux urgences… Studieuse, elle aime étudier la nuit surtout, quand tout est calme et que le ciel se teinte d’orange. Elle peut croire qu’elle est sur une autre planète, où elle est la princesse chérie de tout un monde. Que ce ciel changeant et pollué n’ouvre que de nouveaux horizons. Qu’elle est en France, sous la Tour Eiffel, dans les bras de son prince charmant… Prince charmant qu’elle cherche d’ailleurs ardemment. Et oui, notre blondinette est aussi un peu cœur d’artichaut, bien qu’elle sache que ce n’est pas à son myocarde qu’elle doit ces élans passionnés.
 
Quand on lui parle, elle garde un sourire léger sur les lèvres, davantage un masque qu’une marque d’amusement. Elle parle peu, mais sourit beaucoup… Douée pour écouter, elle se retrouve souvent à travailler hors de ses horaires habituels. Elle a peu d’amis. Voire pas du tout. Elle a d’anciens camarades de médecine, aucun du lycée ou du collège. Elle les rejoint parfois pour boire un verre et danser. Elle adore danser, aussi bien du classique, que de la danse orientale ou des danses de salon comme le tango ou la salsa.  Elle aime aussi beaucoup cuisiner, lire, écrire. C’est une fille banale, réfugiée dans son univers à elle. A force d’être seule, elle a peuplé son imaginaire qui se révèle riche et développé. Ainsi, la solitude ne lui pèse plus comme avant… Trop gentille, elle n’ose pas dire non. Que ce soit pour le déménagement du fils de la tante par alliance de la petite amie du pote de son ancien binôme de dissection, ou pour aider les sans-abris qui pullulent à Gotham. Elle fait partie d’une association liée à la SPA, qui s’occupe de recueillir les animaux maltraités dans les cirques ou les zoos, et s’y investit beaucoup. Elle aime aider, ce qui l’a poussée vers son métier actuel.
 
Pour résumer, Harleen est la gentille fille d’à coté, celle qu’on ne voit pas mais qui est toujours là. Elle évitera les conflits de voisinage, vous apportera de bonnes tartes, et n’aura aucun enfant pour vous réveiller trop tôt…




Antécédents et suivi du patient
Née dans une petite maison du quartier résidentiel de Gotham, elle était la petite dernière. Ses parents, Connor et Elsa Quinzel, avaient déjà un fils, Joshua, de deux ans son aîné. Elle a vécu une enfance tranquille. Son père travaillait dans la finance, et sa mère était infirmière.
 
 Mais un jour, un crash boursier causa le licenciement de son père, quand la petite eut huit ans. Celui-ci se mit à boire, beaucoup trop… Il frappait sa femme et ses enfants. Joshua fugua, et Elsa accepta toutes les gardes de nuit qu’elle pouvait, laissant Harleen en première ligne. Son père lui parlait longuement, et la frappait dès qu’elle osait élever la voix ou faisait mine de vouloir partir. Il fut arrêté deux ans plus tard, lorsque sa fille entra au collège, suite aux dénonciations d’assistantes sociales… Il semblerait que ce ne soit pas qu’à cause des coups. Il mourut en prison, suite à une altercation avec un autre prisonnier.
 
Joshua ne refit jamais surface. Elsa, dévastée de n’avoir rien vu, fit tout pour que Harleen ait enfin une vie normale. Elle acheta un appartement, essaya d’être présente pour sa fille. Cependant le mal était déjà fait. Convaincue de ne rien valoir, de n’être rien, Harleen était incapable d’aller vers les autres et de se faire des amis. Elle était studieuse, mais trop effacée. Elle fut bientôt prise en grippe par un groupe de filles, voyant une proie facile. Le harcèlement moral dura jusqu’au lycée. Pourtant, elle n’en était pas si affectée qu’on pourrait le croire. Elle avait apprit à supporter les insultes… Elle prenait des cours de gymnastique rythmique et était plutot douée. Elle se forgea une carapace, tout en essayant de rester enjouée. Elle s’inspirait de ces filles de romans, qui vivent des horreurs mais restent aimantes.
 
 Au lycée, elle abandonna la gymnastique pour les arts du cirque. Elle fit sa crise d’adolescence, fraya avec les abîmes. Elle ne mangeait plus, couchait avec des inconnus. Pourvu qu’ils soient gentils au début, et qu’ils lui disent qu’ils la trouvaient belle, elle disait oui. Ce n’était pas grave s’ils ne l’aimaient que dans ses bras. Ce n’était pas grave s’ils se moquaient d’elle ensuite. Ce n’était pas grave si les autres filles la détestaient. Pendant quelques heures, elle était aimée… Cependant, elle n’abandonna pas le lycée, et continua d’étudier sérieusement, prenant sur ses heures de repas ou de sommeil.
 
Elle décrocha une bourse pour l’université de médecine de Gotham et continua ses études, mais pas le cirque. Grâce à de longues discussions avec sa mère, et à ses cours, elle reprit pied avec la réalité. Plus d’anorexie, et elle apprit à refuser les avances de ceux qui ne lui plaisaient pas. Elle eut quelques relations homosexuelles, notamment avec des filles de sa promotion, mais rien de suivi. Elle ne se considérait pas assez importante pour une relation. Au cours de sa deuxième année, sa mère mourut, assassinée dans la rue. Durement touchée par cette nouvelle, elle oublia sa peine dans le travail et devint major de sa promo. Cependant, elle décida d’éviter au maximum de s’attacher à quelqu’un… Elle devint ainsi bien plus dure en apparence, augmentant l’épaisseur de sa carapace. Mais à l’intérieur, elle restait tendre et peut être trop fragile.
 
Elle réussit son concours de cinquième année, et choisit la spécialité psychiatrie. Elle voulait aider d’autres personnes, s’étant rendue compte qu’elle était douée pour ça. Elle obtint un stage à Arkham, pour lui permettre de préparer sa thèse. Elle cherche à se spécialiser en psychiatrie criminelle et c’est le lieu idéal pour cela au vu du nombre de criminels dans cet asile.
 
Actuellement, elle vit toujours dans l’appartement de sa mère dont elle a hérité. Elle a un poisson rouge teinté de noir appelé Square, et de nombreuses plantes. Sa vie est tranquille, rythmée entre son travail, et son engagement dans une association protégeant les animaux maltraités de cirques ou de zoos. Une vie banale, pour une fille peut être pas si banale…




Behind the screen
Information(s) importante(s) : Ne me mangez pas >o< Ah et c'est mon premier RP sur ce type de forum, soyez indulgent notamment au niveau de la mise en forme...
Un surnom ? Andaan
Nom de l’avatar : Harley Quinn
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Talia al Ghul
Disponibilité pour poster ? Normalement, au moins une fois par semaine, sans doute davantage.Tout dépendra de ma connexion en résidence étudiante.
Comment as-tu connu le forum ? Par Talia.
Code du Règlement : [hide]Tarte Tatin/hide]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Harleen Frances Quinzel   Mar 2 Sep - 0:19

Très bonne présentation
Je plussoie !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Harleen Frances Quinzel   Mar 2 Sep - 19:02

Très belle présentation, enfin une version un peu plus sinistre du personnage ! Tu as mon +1
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Harleen Frances Quinzel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Harleen Frances Quinzel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciennes Présentations-
Sauter vers: