Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Knock. Knock. Onomatopoeia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Knock. Knock. Onomatopoeia.   Dim 31 Aoû - 17:59



DOSSIER N° : 0013ONOMATOPOEIA2143


Nom : Ding! Retour à la ligne de la machine à écrire.
Prénom : Ding! Nouveau retour à la ligne.
Alias : Onomatopoeia. Tac. Ding !
Sexe : Mâle, en tout cas morphologiquement. Tac. Tac. Ding!
Nationalité : Ding! Encore un espace vide.
Base d'opération: Gotham City. Tac. Ding!

Date de naissance: Ding!
Lieu de naissance: Ding!
Rhésus: À partir des échantillons relevés sur les lieux du crime, O+. Tac. Tac. Ding!

Orientation sexuelle : Aucun intérêt. Tac. Ding!
Situation familiale: Ding!
Autre information: Criminel masqué. Tac. Assassin. Tac. Ne communique que par des onomatopées. Tac. Ding!


Génétique du patient
Taille : 185 centimètres environ.
Poids : 80 Kilogrammes.

Description physique du sujet : Le masque est un véritable écran qui semble avoir été taillé de l'ombre elle-même. Comme si son concepteur avait attrapé entre deux ses deux doigts l'essence de la nuit et de l'obscurité et telles les Parques a cisaillé, découpé, ces fils primordiaux pour en faire la plus sombre des matières. Noir comme l'ébène. Noir comme le vide. Les seuls éléments qui permettent à l'abysse même de vous fixer, même dans les ténèbres les plus intégrales, sont ces deux cercles parfaits, blancs, contrastant de leur couleur d'opale avec leur environnement, concentriques, formant comme une cible, comme deux O l'un dans l'autre, comme un seul oeil qui vous dévore, vous perce, vous met à nu. Vous auriez bien tort de négliger le masque, car il est la quintessence, l'âme de celui qui le porte. Prendre le masque d'un super-héros c'est piller le plus sacré des trophées. Si vous souleviez ne serait-ce qu'un peu le masque d'Onomatopoeia, vous pourriez y trouver un visage caucasien, à la mâchoire fine mais aiguisée, aux lèvres maigres, vous pourriez peut-être voir des mèches de cheveux noirs comme des lances d'onyx, vous pourriez même y trouver un peu d'humanité. Mais une fois le visage recouvert de nouveau par le textile, trouveriez vous la même chose ? On dit que les animaux reconnaissent leurs semblables uniquement grâce aux traits de leurs fasciés. Sans visage, celui qui se tient en face de vous n'est plus homme. Il est étranger, dieu, démon, ange, lame de vengeance, cauchemar, sauveur, peur, inconnu. Mais il n'est plus homme.

C'est dans le silence le plus assourdissant que se meut le tueur. Sa tenue est complétée avec harmonie. Rangers noires, pantalon noir, manteau noir, gilet en kevlar noir. Noir, noir, noir. Ainsi, il se déplace, prédateur avisé, collectionneur de têtes, caméléon parmi les ombres de la cité. Comme un éclair au milieu du ciel et de ses nuages tels des remous de l'enfer, comme l'écume au milieu du maelström d'encre que forme les vagues sous le regard apaisé de l'astre d'ivoire, vous pourriez le voir sortir de son fourreau, une lame. Les yeux experts pourraient s'attarder sur ce couteau militaire, dont la taille de la lame crantée se rapproche presque plus de la machette que du simple stylet. Mais avouons nous le, la plupart des gens censés, hurleraient à la mort en prenant leurs jambes à leur cou. Mais il y a des héros qui, s'élevant au-delà du genre humain, affronteraient le monstre armé, le défiant dans cette lutte à mort qui fait tout le sel de notre monde. Heureusement pour lui, Onomatopoeia n'est pas armé que d'une simple lame. Son corps tout entier, doté d'une souplesse impressionnante, d'une endurance surhumaine et d'une connaissance rigoureuse des arts martiaux et autres méthodes d'auto-défense lui permet de triompher de bien des obstacles. Si l'arme blanche ne suffisait cependant pas, l'assassin est un tireur exceptionnel, que ce soit en maniant ses deux pistolets semi-automatiques, qu'au fusil de sniper qui lui permet de transformer comme un artiste, le crâne de ses victimes en chef-d'oeuvre d'écarlate et de vermeil sur la toile de la chaussée. Comme tout gourmet excentrique cependant, il sait varier les plaisirs et ajoute constamment à son arsenal d'autres outils. Si l'on veut survivre dans ce monde de fous, être surprenant et original est l'une des méthodes les plus efficaces.

Dans la vie de tous les jours, une fois le masque retiré, Onomatopoeia est un homme normal. Certains racontent même qu'il a une femme, des enfants, une maison avec jardin et un chien. La vérité, c'est que la principale différence, par-delàdu masque est sa manière particulière de s'exprimer. Si l'homme derrière le masque utilise un vocabulaire tout à fait normal et que sa voix est celle, bien qu'un peu grave, d'un américain des plus classiques, une fois le masque revêtu, il ne s'exprime plus qu'en onomatopées. Imitant avec sa bouche de la manière la plus réaliste qu'il soit les bruits des plus communs aux plus étranges qu'ils soient, il n'utilise que cette parodie de l'environnement sonore qui l'entoure pour s'exprimer. À une seule exception : quand on lui demande qui il est, il accepte parfois de donner son nom. Cependant, il préfère couvrir le silence autour de lui de ces sons cacophoniques et dénués de sens que de véritables mots.

Évolution notable du sujet : Qui sait où les Blam! Les Shlick! et les Vlam! mèneront Onomatopoeia. Pour l'instant il n'est qu'un tueur, parfois solitaire, parfois mercenaire, qui n'agit que pour le plaisir de compléter minutieusement sa collection de trophées, afin de contempler alignés sur son étagère les masques de ses victimes.



Profil psychologique
(Décrivez ici le caractère de votre personnage. Minimum 10 lignes.)



Antécédents et suivi du patient
(Racontez ici l’histoire de votre personnage. Minimum 15 lignes)



Behind the screen
Information(s) importante(s) : Ancien Hush et Black Mask, de retour pour de nouvelles aventures.
Un surnom ? Anthony.
Nom de l’avatar : Onomatopoeia.
Lien éventuel avec un joueur déjà présent : Tous les vieux de la vieilles.
Disponibilité pour poster ? De nouveau toujours à l'appel.
Comment as-tu connu le forum ? Par notre fondateur préféré.
Code du Règlement :


Dernière édition par Onomatopoeia le Dim 31 Aoû - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Knock. Knock. Onomatopoeia.   Dim 31 Aoû - 18:03

Bienvenue à toi Onomatopoeia, si tu as des questions n'hésite pas à les poser au staff ou aux modérateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Knock. Knock. Onomatopoeia.   Mer 3 Sep - 15:36

Je suis un grand fan de se personnage, excellent choix.
re-Bienvenue :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Knock. Knock. Onomatopoeia.   Ven 5 Sep - 14:01

Hellcome !

Ton masque me plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Knock. Knock. Onomatopoeia.   Mar 16 Sep - 11:02

Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Knock. Knock. Onomatopoeia.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Knock. Knock. Onomatopoeia.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Présentations refusées-
Sauter vers: