Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   Mer 20 Aoû - 22:07

Le soir était tombé sur Gotham et pratiquement tout le monde était maintenant rentré chez eux pour ne pas avoir affaire à la peste qui se propageait la nuit dans les rues sombres de la ville. Depuis sa libération d’Arkham, Diego c’était fait assez tranquille dans les rues de la ville pour ne pas retourner entre les murs de la prison trop rapidement. Après sa sortit, il avait aussitôt adopté un nouveau nom pour ses crimes, il ne savait pas pourquoi ce nom lui était venu en tête et surtout d’où lui venait cette envie, mais il avait besoin de le devenir, il avait besoin de le faire, il était maintenant la princesse de cœur. Pour ce faire, il était tout de suite allez dans un magasin et avait volé quelques vêtements, puis était partit se cacher dans un endroit que seul lui connaissait. Une sorte d’appartement abandonné.

Après quelques jours caché dans son antre, Diego décida de finalement sortir et cette fois et pour toute les prochaines fois, il sortirait en ‘’princesse de cœur’’ il le sentait, il sentait le besoin de le faire, la robe qu’il avait volé l’appelait, alors il partit prendre une bonne douche et revint par la suite dans sa chambre. Il enfila une culotte, puis attrapa la paire de bas nylon blanche avec des motifs de cœur qu’il avait volé et les enfilas. C’était assez étrange, mais il se sentait bien, il se sentait lui. Il attrapa ensuite la robe ou plutôt le costume de reine de cœur qu’il avait volé et l’enfila, le bas de la robe lui arrivait à mis tibia et elle était de couleur noir, rouge et blanche. Le bas était un peu bouffant et au niveau de ses épaules, c’était bouffant. Sur le devant, il y avait un gros cœur rouge. Il attrapa la paire de chaussure cirée rouge et l’enfila, le dessus était ouvert, sauf pour les orteils et il attacha l’attache pour ne pas que son pied s’évade de ses chaussures. Il s’approcha d’un miroir et se regarda, si l’on ne faisait pas attention à son âge, il avait l’air d’un enfant dans cette tenue, certes qui ne pouvait cacher sa véritable identité, mais cela allait rapidement changer. Il se dirigea vers la table et prit une bouteille de vernis rouge et en appliqua sur tous ses ongles de ses deux mains.

Une fois vêtue, la princesse de cœur sortit de son appartement et alla en direction des rues et marcha dans celle-ci, ne faisant pas attention aux regards qui se posait sur –elle- car oui, désormais, Diego se considérait comme une -elle-. Il arriva devant une boutique de bijoux et entra en silence, bougeant comme une petite fille le ferait et il attrapa une paire de boucle d’oreille en forme de cœur qu’il cacha dans sa robe et se sauva à l’extérieur.

Il prit la direction qu’on lui avait indiquée pour arriver à la personne qu’il désirait rencontrer pour l’aider. Une fois arrivée devant le cirque de l’étrange, il alla à la rencontre de la personne qui se faisait appeler Pyg. Lorsqu’il fut enfin devant cette personne, la princesse de cœur prit la parole. ‘’Bonjour mon brave ! j’aurais besoin de vos service pour une petite transformation. !’’ Diego resta debout attendant la réponse de son collègue dans le crime.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   Dim 24 Aoû - 15:51


Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire



« Le visage ! Donnez-moi le visage ! »


Voici l’étape finale de la création de l’une des mes magnifiques poupées, je pose le visage. Le visage est l’élément le plus important, c’est ce qui la rend si parfaite, et c’est aussi ce qui assure l’obéissance parfaite de la poupée. Si elle n’obéit pas, elle n’est pas parfaite, et donc elle est défectueuse et ne mérite pas d’être là. Un Dollotron me tend le visage, je le prends avec la plus grande délicatesse, il ne faudrait surtout pas l’abimer. Je le pose sur la tête de ma nouvelle poupée et contemple ça. C’est parfait ! J’ai transformé cette simple et dégoutante prostituée en une création sublime et parfaite, c’est ce que j’appelle du grand art ! Il reste encore quelques petites améliorations à faire, mais mes Dollotron peuvent s’en charger.


« Amenez la avec les autres et mettez lui la tenue. Puis apportez la moi dans le cirque. »


Mes Dollotron la détachent et la conduisent au sous sol, là où se situe ma réserve de poupée. Ils vont terminer le travail, puis je pourrais finalement voir si elle est digne de rejoindre les rangs de mes Dollotron ou si elle est bonne pour la boucherie. Je me retourne et vais à l’établi. Je me pose mes gants pleins de sang et les jettent à la poubelle. Puis je nettoie mes outils, d’abord la scie circulaire, puis la scie, la pince et tout le reste. C’est important qu’il soit propre. S’ils sont sales, la poupée le sera aussi et elle ne sera pas parfaite. Tout doit être bien fait, je ne suis pas un amateur ! Voilà, tous mes outils sont nettoyés, prêt à être utiliser pour une prochaine opération. Ce n’est pas tout, mais ça donne faim travailler. Il est temps de faire une pause !

C’est toujours plus agréable de travailler le ventre plein. Je peux enfin reprendre mon dur travail. J’ai un Dollotron à vérifier. Je sors de la maison et me dirige rapidement vers le chapiteau du cirque. Normalement, ils l’ont amené là bas, si ils ont bien fait leur travail. Mais ils font toujours bien leur travail, c’est moi qui les est créés après tout, donc c’est normal qu’ils soient parfaits. J’arrive à l’intérieur du chapiteau par l’arrière et je vois le nouveau Dollotron et deux autres pour le surveiller. Ils lui ont mis sa jolie robe violette et ses chaussures rouges, on dirait une vraie poupée. Voyons maintenant si la drogue a fait bien effet. Je m’avance et me mets juste devant lui. Il est très présentable comme ça, je le trouve bien réussi, peut être un peu petit, quoique … NON, il est PAR-FAIT ! Bon, il ne lui reste lui qu’à lui mettre les règles en tête, et il pourra commencer sa nouvelle vie de poupée.



« Je suis le grand Professeur Pyg ! Et je suis ton créateur. Grace à moi, tu es devenu une poupée, tu vas pouvoir commencer une nouvelle vie parfaite ! Une vie où tu obéiras à tout mes ordres et fera exactement tout ce que je te dis, sans même penser à l’éventualité de désobéir ou emmètre un doute. Car tu me dois la VIE ! Maintenant, tu vas suivre ces deux là, ils vont t’emmener dans ta nouvelle maison, LA MIENNE ! Bienvenue dans le Cirque de l’Etrange !»


Un mélodieux « Oui, professeur » sort de sa bouche. Voici une nouvelle poupée réussi, que j’aime ça ! Les deux autres conduisent le nouveau Dollotron à l’intérieur. Alors qu’ils sortent du chapiteau, j’entends des bruits de pas derrière moi. Je me retourne et vois une personne. Elle est vêtue d’une robe rouge, noire et blanche mais son visage est celui d’un homme, comme c’est étrange. Cet individu me laisse perplexe, je me demande ce qu’il me veut. Il est horrible en plus, vraiment, comme le reste de cette ville, il n’est pas différent des autres, moche et banal. Il arrive devant moi et me demande de l’aide pour le transformer. Veut-il devenir parfait ? Ca serait bien la première fois que quelqu’un vient me voir pour ça. Est-ce que les habitants de cette ville deviendraient moins ignorants ? Ca serait tellement beau, je toucherais enfin au but. Mais d’abord, occupons nous de cette personne !


« Vous êtes au bon endroit ! Je suis le Professeur Pyg, le meilleur chirurgien, artiste même, de cette ville ! Suivez-moi, je vais m’occuper de vous. »


Je sors du chapiteau et pars à la maison avec l’individu en robe derrière moi. Je me demande ce qu’il veut, surement devenir parfait, pourquoi viendrait-il me voir après tout ? Je suis le mieux placé pour rendre les gens parfaits. J’entre dans la maison et me dirige directement dans la salle d’opération. Deux Dollotron m’attendent, prêt à m’assister dans une nouvelle opération. Je leur montre le patient. Ils savent ce qu’ils ont à faire, c’est ce qui les rend si exceptionnels. Ils déshabillent notre patient pendant que je me prépare. Je prends des nouveaux gants que j’enfile et je me retourne vers l’individu. C’est bien un homme, j’en ai la preuve sous les yeux, et pourtant, il avait une robe, c’est étrange, il y a vraiment des personnes bizarres. Mes Dollotron le sanglent au niveau des poignets et des chevilles pour éviter qu’il bouge trop.


« Alors, que voulez vous ? Un nouveau visage je suppose, car le votre est horrible. Comment pouvez-vous vivre avec ? Vous n’avez pas honte ? Le Professeur Pyg peut arranger ça, il peut vous rendre parfait. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   Dim 24 Aoû - 18:16

Diego se trouvait maintenant dans le chapiteau du professeur Pyg et l’interpella, comme aurait surement fait une véritable princesse….enfin, il était une véritable princesse dans sa tête et tout ce qu’il portait le montrait très bien. Donc après avoir pris la parole en lui demandant son aide pour une transformation. Diego savait parfaitement ce que faisait Pyg, mais il n’était pas là pour ce genre de transformation, mais il avait quelque chose qu’il pourrait proposer à Pyg si ce dernier acceptait…enfin, il accepterait tout ce que lui demanderait Pyg, mais pour cela, il faudrait que Pyg accepte la part du marché. Lorsque l’homme lui confirma qu’il était bien l’homme que recherchait la princesse de cœur, ce dernier lui tourna le dos et marcha vers l’arrière du chapiteau. Diego suivit donc l’homme qui s’occuperait de le soigner.

Une fois hors du chapiteau, Diego suivit Pyg vers une maison qui semblait être celle de son sauveur. Diego entra finalement dans la maison et celui le professeur dans une salle très particulière. Sans attendre, deux des Dollotron déshabillère la princesse de cœur et l’installèrent sur une table ou ses poignets et ses chevilles furent attaché par des sangles l’empêchant de bouger. Diego ne s’inquiétait pas trop, mais il écouta attentivement les paroles du Docteur, alors une fois que celui-ci eut finalement fini de parler, Diego reprit la parole en lui souriant. ‘’Non, pas pour l’instant merci. Je sais que mon visage est affreux, il ressemble trop à un garçon. Je vis assez mal, mais pas à cause de mon visage, mais à cause de ce qui se trouve entre mes jambes, cela n’est pas à sa place. Je suis donc venu vous voir pour que vous me changiez en fille, vous voyez ce que je veux dire ?’’ Il resta silencieux quelques secondes.

Il regarda quelque seconde le professeur et ses Dollotron et reprit la parole. '’Vous savez, j’admire votre travail. J’espère sincèrement qu’un jour vous pourrez enfin rendre cette ville parfaite, je le souhaite de tout cœur, mais pour le moment, je dois rester imparfaite, car j’ai des tâches à accomplirent et je ne pourrais y parvenir que si je reste imparfaite.’’ Diego lui sourit, puis soupira quelque peu en disant. ‘’Cela fait 17 ans que je suis prisonnier de cette apparence d’enfant, mais aujourd’hui, grâce à vous, je pourrais enfin être heureuse et profiter de ce corps pour faire des crimes sans être coupable pour autant.’’ Puis il ajouta. '’Mais le jour où ma mission sera terminé, je jure de revenir vous voir pour que vous me rendiez enfin parfaite, mais avant que ce jour n’arrive, j’ai des choses à accomplirent.’’ Il lui sourit amicalement.

Les Dollotron était vraiment sublime, mais bien que Diego rêvait d’un jour en devenir une, il devait accomplirent ce qu’il avait été destiné à faire. Il détourna donc son regard des Dollotron et le posa finalement sur Pyg et lui dit. ‘’Je désirerais rester consciente pendant toute l’opération !’' Diego sourit de nouveau, puis sans un bruit leva la tête pour regarder à l’endroit où allait opérer le professeur Pyg. ‘’Après, je serais disponible pour vous rendre quelque service pour payer ma dette envers vous, mon brave.’’ Sur ce, la princesse arrêta de parler.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   Ven 29 Aoû - 0:38


Une demande assez particulière mais qui est necessaire

Voilà une requête particulière. Il ne veut pas devenir parfait, non, juste devenir une femme. Mais pourquoi ? Pourquoi refuse t il de devenir parfait ? Quel ignorant ! Mais son heure viendra, pas maintenant, mais ça arrivera. En tout cas, je sens que cette petite opération va être très amusante. Oui oui oui ! Je vais bien m’amuser à le faire souffrir. Il ne souffrira jamais autant de sa vie, non, jamais ! Je vais le faire crier ce petit cochon, le faire hurler même, jusqu’à ce qu’il ne puisse plus émettre le moindre son. Il me suppliera d’arrêter, il aura tellement mal qu’il voudra mourir. NON ! Il ne mourra pas car j’en ai décidé autrement ! Il souffrira comme il se doit puis après il pourra partir, mais seulement quand je l’aurais décidé, pas avant. Maintenant, il est temps de se mettre au travail, je n’en peux plus de l’écouter parler et raconter n’importe quoi. Il ne va plus parler très longtemps, oh non ! Je saisis ma scie circulaire et me retourne brusquement vers lui.


« Je me fiche de ce que vous pensez de mon travail. Vous êtes aussi ignorant que les autres à vouloir rester une horreur pareil. Mais ne vous inquiétez pas, votre tour viendra, vous aussi un jour vous deviendrez parfait, mais en attendant, vous continuerez de vivre votre misérable vie dans votre horrible corps. Et rester conscient durant l’opération n’est pas une option. »


J’affiche un grand sourire et allume la scie. La lame qui tourne fait un doux bruit métallique bien plus agréable à écouter que sa petite voix criarde. Je me détourne de lui et me dirige vers l’endroit à couper. Il est l’heure pour mon patient de souffrir. D’un mouvement rapide et net, je fais entrer la lame en contact avec lui. Je ne sais pas ce qui fait le plus de bruit, le doux son métallique de la lame qui pénètre la chair et ou alors les cris stridents que notre cher patient pousse. Et plus j’avance dans la chair, plus il crie fort. Enfin, bientôt, ça ne sera plus « il » mais « elle » car ce qui fait de lui un homme ne sera bientôt plus une partie de son corps. Je continue à faire descendre la scie, je suis tellement absorbé par ça que je ne fais même plus attention à ses affreux cris ou au sang qui gicle sur mon tablier. Le plus merveilleux, c’est qu’en coupant seulement une petite partie du corps, j’arrive à changer la vie de quelqu’un, c’est un vrai don que j’ai, c’est pour ça que je suis supérieur à tout le monde ! Au bout de cinq bonnes minutes à couper ce qui est en trop, je finis par complètement le trancher. Je me mets à rire en regardant son organe sur la table d’opération au milieu d’une flaque de sang. Il, ou elle maintenant, peut être les deux, ou aucun des deux, continue à pousser des grognements, je me demande à quel point mon patient à souffert. Ca devait être terriblement douloureux, surtout que ma scie est bien aiguisée. Mais le travail est bien fait, c’est propre. Mais ce n’est pas fini. Maintenant que ce n’est plus un homme, je dois le transformer en femme. Je me dirige vers son visage voir comment il va. Je m’approche pour bien observer, il à l’air de plutôt bien aller, il est peut être un peu pale, mais il supporte bien le choc. Tant mieux ! Il pourra assister à la suite comme ça, car sa douleur n’est pas terminer.


« Alors, c’était comment, vous avez eu mal ? J’espère que vous avez vraiment souffert, ça me fait tellement plaisir de voir les gens dans cet état là. Bon, mes Dollotron vont nettoyer tout ça, puis je vous changerais en femme. Accrochez vous bien, car vous n’êtes pas au bout de vos peines. Gruik ! »


Je saisis ce qui n’est plus qu’un frêle morceau de chair inutile et le pose sur mon établi. Je saisis l’un de mes couteaux et découpe la peau tout autour, je vais en avoir besoin. Une fois ceci effectué, je garde la peau et jette le reste dans une poubelle juste à coté de l’établi, ça servira à nourrir les rats, ou les clochards, du quartier. Je prends le morceau de peau, un marteau et un pilon et retourne voir mon patient. C’est parti pour la deuxième partie de l’opération. Je me remets où j’étais et observe l’endroit à agrandir. C’est trop petit à mon gout, mais avec quelques coups de marteau, ça devrait le faire. Mes Dollotron ont nettoyé la table ainsi que le patient, je peux travailler dans de parfaites conditions, sans sang pour me gêner, déjà qu’il y a ses cris de douleurs, ça me suffit largement. Je positionne le pilon juste en face du trou et donne un grand coup de marteau. Le bruit du marteau qui cogne durement contre le bout métallique pilon ainsi que le pilon qui s’enfonce durement dans la chair sont accompagné d’un cri capable de réveiller un mort. Sauf que je suis bien vivant, gruik ! Mais ce n’est toujours pas assez grand, j’en mets un autre, puis encore un autre et là, la taille me convient. C’est parfait ! Le trou est largement assez grand maintenant. Je pose le pilon et le marteau sur le coté et prend une aiguille et du fil et commence à coudre la peau à l’intérieur. C’est plutôt compliqué car je n’ai pas beaucoup d’espace pour le faire, mais je suis un professionnel ! Et en plus, je suis le Professeur Pyg, je vais forcement faire quelque chose de parfait. Et c’est au bout de longues minutes à coudre presque à l’aveuglette que j’arrive à totalement raccrocher la peau à son corps. Je sors mes mains de dedans et pose l’aiguille. Bon, ça m’a l’air très bien tout ça. Je suis satisfait de mon travail, mais ça ne peut qu’être le cas. En tout cas, cet ignorant a souffert, j’en suis heureux. La souffrance est le début de la perfection, et ils le sauront bien tous, car je leur ferais découvrir. Mais d’abord, voyons comment se sent-elle, alors que mes Dollotron la détache et lui donne ses vêtements.


« Vous voilà devenu une femme ! Maintenant que j’ai honoré ma part du marché, c’est à votre tour. Je veux que vous distribuiez ma drogue dans toute la ville, partout partout partout ! Ca me rendrait tellement heureux ! Maintenant, déguerpissait ! Je ne vous veux plus dans ma maison, votre ignorance me dégoute ! Mais ne vous inquiétez pas, nous nous reverrons bientôt. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   Jeu 11 Sep - 21:03

En sachant cela et la princesse de cœur savait que personne ne le saurait, elle savait que ceux-ci (ceux qui l’ignore) pourraient la prendre pour une folle de faire affaire avec le professeur Pyg pour une telle opération, sachant ce qu’il réservait à ses victimes en temps normal. Pourtant, la princesse de cœur n’était pas une personne normale, elle faisait partit de la noblesse vu son titre de –Princesse- et de plus, elle n’est pas une victime du docteur Pyg, puisqu’elle va vers lui de son plein gré. Donc, la jeune princesse se trouvait donc allongé sur la table où allait opéré le professeur Pyg. Certes, il serait faux de dire qu’elle n’avait pas peur de devenir un Dollotron, certes, un jour, elle savait qu’elle le deviendrait, car elle en avait fait la promesse à Pyg, mais pas pour le moment, de plus, elle avait surtout peur que Pyg le fasse contre son gré, car elle était attaché, sans défense et avec sa taille, elle ne pourrait pas vraiment se défendre contre le professeur qui était beaucoup plus grand et imposant qu’elle. La princesse avait fait la demande de rester parfaitement consciente durant toute l’opération, mais fut surprise et heureuse à la fois d’entendre le professeur lui dire que cela n’était pas une option, alors elle sourit et attendit calmement que l’opération commence. Elle ferma les yeux quelque seconde et lorsqu’elle entendit le bruit métallique de la scie et bien la princesse ouvrit de nouveau les yeux et souleva un peu sa tête pour voir la scène d’horreur qui aurait bientôt lieu dans cette pièce.

Voyant la lame approcher de la partie à couper, la princesse se demande si finalement elle n’a pas trop décidé de faire cela rapidement, mais elle le veut au plus profond de son cœur…enfin si elle en a un. Elle continue donc de regarder et à l’instant où la lame tournante entre en contact avec ce qu’elle doit couper, la princesse poussa un cri de douleur. Un cri qui pourrait réveiller un mort, elle criait tellement fort qu’elle en avait mal à la gorge, mais la douleur était insoutenable et elle ne pouvait donc ne pas s’arrêter de crier tellement cela la faisait souffrir, mais elle devait souffrir pour obtenir le résultat qu’elle désirait tellement. Les seules fois où elle ouvrait les yeux, elle voyait du sang gicler un peu partout. Les cris n’arrêtaient pas de sortir de sa bouche, mais après quelque bonne minute, le bruit de la scie s’arrêta et la princesse poussa quelque cri de douleur encore, mais s’arrêta quand elle vit ce qui faisait d’elle un garçon sur la table en sang. Elle sourit malgré la douleur, puis quand le professeur parla, elle lui sourit et dit. ‘’Je supporte nous vous en faite pas mon brave.’’ Elle sourit toujours, puis le voit revenir avec un morceau de peau, un marteau et un pilon. Elle doit s’accrocher, car maintenant, elle va de nouveau souffrir et comme pour confirmer ses dires, elle vit le marteau frapper sur le pilon et un puissant cri de douleur sortit de la bouche de la princesse. Elle avait une larme qui coulait sur sa joue, mais elle devait tenir bon, bientôt tout serait enfin terminé. Un second coup et un dernier cri de douleur, voilà comment se termina la douleur. Livia, car c’était son nouveau nom attendit et sentit une aiguille coudre la peau. Maintenant la princesse de cœur était maintenant une véritable fille et c’était parfait.

Une fois complètement une fille, les Dollotron la détache et lui donne ses vêtements que la jeune princesse s’empresse d’enfiler et elle regarde le professeur en silence, se forçant pour sourire malgré la douleur qu’elle éprouvait. ‘’Je le ferais ne vous en faite pas mon brave. Merci pour vos service.’’

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une demande assez particulière, mais qui est nécessaire (pyg)(18+, trash, gore)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: