Batman Legacy


 
AccueilRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]   Sam 9 Aoû - 22:58

Trois mois et demi, c'était le temps qui avait passé depuis l'évasion de Nelson. Il avait cru s'en sortir sans s'attirer d'ennuis pendant environ deux semaines, jusqu'à ce que le GCPD se mette à placarder des avis de recherche sur les murs de Gotham. Depuis le début des recherches, il avait commencé à se cacher, toujours en prenant soin de mettre sa capuche sur sa tête et de laisser paraître le moins possible son visage lorsqu'il devait sortir en ville. De plus, il changeait régulièrement d'endroit à squatter afin d'éviter que les gens habitant à côté se rendent compte de son identité. Au bout du deuxième mois, des voitures de police patrouillaient de plus en plus dans la ville, et en particulier dans les endroits où la police ne se rendait quasiment pas.
De temps à autre, il rencontrait une patrouille qui le poursuivait jusqu'à ce qu'il semble disparaître dans des impasses alors qu'en fait, son "don" lui donnait la capacité de franchir des murs d'environ 2 mètres en sautant et en s'agrippant au rebord, le tout à une vitesse impressionnante. Les policiers ne trouvaient rien parce qu'il avait déjà sauté par dessus le mur de l'impasse alors qu'ils n'étaient pas entrés dans la ruelle.

Mais cette fois-ci, c'était différent, il avait été repéré par un passant qui avait averti une patrouille, le forçant à courir vers la ruelle la plus proche, sauf que cette fois, il était coincé entre trois immeubles, sans aucune possibilité d'évasion, et les renforts arrivaient déjà. Par chance, il y avait une série d'escaliers de secours en contrefort des bâtiments et le mutant s'empressa de les monter, tout en essayant d'éviter les coups de feu des agents, qui devaient être une vingtaine, mais Nelson était plus rapide que ceux qui le poursuivaient, et, en arrivant au sommet de l'immeuble, il se servit de sa nouvelle acquisition : une carapace d'os extrêmement durs qui recouvrait ses poings et donnait l'impression que ses mains doublaient de volume. Toujours est-il qu'il frappa le haut de l'escalier tellement fort qu'il fit céder les vis qui lui permettaient de tenir en place, ce qui eut pour effet de le faire s'effondrer et d'emmener ses poursuivants au tapis. Cependant, une silhouette sombre était apparue derrière lui et il préparait déjà la riposte en séparant ses poings d'os de ses mains afin de préparer son fouet pour une éventuelle riposte.

-Dégage ou tu pourrais le regretter amèrement... dit-il sur un ton posé, mais qui dégageait pourtant une frustration immense
 
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]   Dim 10 Aoû - 19:29


Le mutant et la chauve souris

Un mutant en ville, ça peut paraitre fou, mais c’est le cas. Tout à commencer il y a un peu plus de trois mois. Apparemment, un patient d’Arkham avait réussi à s’évader, c’est une vraie passoire cette asile.  Habituellement, la police reste discrète dans ce genre de situation pour éviter d’alerter la population. Sauf que cet évadé, il est spécial. Ils ont placardé des affiches de lui dans toute la ville en précisant qu’il était très dangereux. C’est la première fois que je voyais ça. Au début, j’étais sceptique, un mutant, c’est de la science fiction, ça n’existe pas, je ne me suis donc pas occupé de ça. Mais au bout de trois mois, j’ai commencé à m’en soucier. A vrai dire, les mesures employés par les forces de l’ordre étaient énormes, à un tel point qu’ils allaient patrouiller dans des quartiers où ils n’osaient pas mettre les pieds avant. Et pourtant, ils n’arrivaient pas à l’attraper. J’ai donc décidé de mener mon enquête grâce aux informations de la police. J’ai réussi à en apprendre un peu sur lui. Je recherche Nelson A. Abrahams, un patient d’Arkham atteint de mutation génétique. Je ne sais pas quoi exactement comme mutation, mais c’est quelque chose d’assez dangereux, il faut donc le retrouver et le renvoyer à l’asile avant qu’il fasse des victimes. Vu que la police n’arrive pas à l’attraper, c’est à mon tour de tenter ma chance, et je suis bien plus efficace que les flics. Ce soir, je vais à la chasse au mutant.

Comme tous les soirs, je sors dans ma tenue pour patrouiller sur ma moto. Cette fois, je vais à Central Gotham. Le mutant se cacherait là bas apparemment. J’écoute toujours ma radio de police, espérant grappiller quelques informations qui permettrait de le localiser. Les flics n’arrivaient pas à l’attraper, donc sa mutation dit avoir un rapport avec ça, peut être une sorte de camouflage, ou alors une agilité exceptionnelle. Je vais devoir être prudente. Mais une chose importante, il s’est toujours enfui, alors qu’il aurait surement pu tuer ses poursuivants. Donc je pense qu’il cherche juste à fuir, je vais devoir réfléchir avant de faire quoique ce soit, je n’ai pas envie d’être sa première victime, et je n’ai pas envie qu’il y est une première victime. Ca s’annonce intéressant, je vais pouvoir tester mes talents de diplomate, et peut être même voir comment je me bats contre un mutant.

Les premières infos arrivent. Ca s’agite à la radio, apparemment, il a été localisé dans le quartier. Un passant l’aurait vu et aurait alerté la police, les renforts sont en chemin. Je dois l’atteindre avant eux. Pile à ce moment là, deux voitures de police passent devant moi. La chance me sourit. Je mets les gaz et les suis. Ils vont m’amener jusqu’à lui, et je vais devoir le trouver avant eux, heureusement que j’aime le challenge, parce que là, je vais en avoir. Ils s’arrêtent trois pâtés de maison plus loin, juste devant une ruelle entre trois immeubles. Je repère ma cible, il monte les escaliers de secours. Je vais essayer de l’intercepter par l’autre coté. Je fonce au bout de l’immeuble et vais dans la ruelle de ce coté. Je descends de ma moto que je laisse là, et avec mon grappin, je monte en haut. Les immeubles ne sont pas très hauts, c’est pratique. Je le vois en face de moi, pencher vers la ruelle. Je m’avance doucement vers lui, je ne dois pas me montrer hostile, sinon, le combat sera inévitable et vu ce qu’il vient de faire, je ne sais pas si je pourrais gagner. Je ne sais pas comment c’est possible, mais il a frappé l’escalier de secours avec ses poings, et il s’est effondré dans un grand fracas métallique. Sa mutation lui donne une super force ou quelque chose comme ça, j’en suis sure. Il se retourne vers moi et m’aperçoit. Je vois quelque chose autour de ses mains qui disparait. C’est vraiment bizarre, mais bon, c’est un mutant, de base il est étrange. Il reste calme et me dit de dégager avant de le regretter. Je ne bouge pas d’un centimètre. Si je devais avoir peur de tous les types qui me disent ça, je pourrais abandonner. Alors je reste en face de lui, prête à esquiver un coup de sa part.


 
« Je ne partirais pas tant que je ne saurais pas qui tu es et pourquoi la police veut absolument te remettre à Arkham. Je sais que tu n’es pas un meurtrier et que tu veux juste un peu de tranquillité. Mais si tu tiens à te battre, alors je t’attends. Mais les flics vont rapidement débarquer sur le toit par la porte qui mène à l’escalier intérieur, et on va tous les deux se faire flinguer. »


J’espère sincèrement qu’il ne va pas foncer tête baisser et me sauter dessus pour me tuer. Si les flics arrivent sur le toit et nous voit en train de nous battre, ils ne vont pas hésiter à nous tirer dessus. Je connais leur méthode, et ils agissent avant de réfléchir donc bon, si on pouvait éviter de s’attarder ici, ça serait sympa. Surtout que dans le ciel, de gros nuages noirs nous menacent, et me battre sous la pluie, ce n’est pas mon trip.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]   Mer 20 Aoû - 14:05

Apparemment, l'inconnu qui était dans son dos n'avait pas l'intention de déguerpir, et c'est en entendant sa voix qu'il se rendit compte que c'était une femme. En se retournant, il découvrit qu'elle portait un costume... assez particulier, mais l'emblème sur son costume semblable à une chauve-souris lui rappela les dires de plusieurs internés qui disaient s'être fait attraper par un certain "batman". Pourtant, c'était une femme qui se tenait devant lui, et non un homme.

-On m'avait parlé d'un Batman à Arkham, mais je n'imaginais pas qu'il avait une copine... ou alors tu te fais passer pour un homme et dans ce cas je préfère éviter d'imaginer tes trips de travelo.

Soudain, il entendit de nouveaux renforts arriver en bas de l'immeuble. Seulement, le temps qu'ils montent, il se sera déjà éclipsé. C'était littéralement un jeu de cache-cache qui risquait de durer jusqu'à ce qu'il en meure, car peu importe où il se réfugierait, il serait traqué. Et s'il se cachait dans une autre ville, ce serait l'alerte nationale. Toujours est-il qu'il s'élança en direction de la "Batwoman", non pas pour l'attaquer, mais pour lui chuchoter quelque chose avant de se ruer vers sa destination.

-Retrouve-moi à l'immeuble désaffecté qui se trouve trois rues plus loin, et me demande pas le nom de la rue, j'ai pas eu le temps de regarder...

Oui, c'est ça le problème, il se souvenait de son emplacement, mais s'était fait repérer par des policiers en patrouille quand il y était allé il y a environ deux semaines et ils n'avaient abandonné les recherches que depuis deux jours. Mais elle tenterait sûrement de le suivre, si elle y arrivait.
Soudain, il piqua un sprint d'enfer en générant une grande quantité d'adrénaline dans ses jambes. Cette accélération lui permit notamment de sauter par-dessus une rue étroite et de retomber sur le toit d'un immeuble adjacent, là où un humain normal aurait été obligé de s'accrocher au rebord pour éviter de tomber lamentablement. Il continua sa course jusqu'au bâtiment qu'il visait. Cependant, le toit délabré craqua à l'instant où il posa son pied dessus, et il eut le réflexe de déployer son fouet le plus vite possible, environ une demie-seconde avant qu'il ne s'effondre, et il le lança sur une poutre métallique comme un grappin. Les crochets en os firent leur travail, et il fut suspendu à environ 3 mètres du sol. Malheureusement, ce fut au tour de la poutre de tomber sous le poids du mutant, qui s'écrasa lourdement au sol tandis que le morceau de poutre sur lequel il s'était accroché perça le sol pour tomber un étage en-dessous.
Nelson se releva, avec un sacré mal de dos et les jambes en coton, effet secondaire de l'adrénaline. Au moins il était en un seul morceau et il pouvait marcher, restait encore à savoir si elle allait le rejoindre ou si elle allait fuir dans sa propre direction. Enfin...les flics n'étaient plus à ses trousses au moins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]   Ven 22 Aoû - 1:24


Le Mutant et la Chauve-Souris

Au moins, sa mutation ne lui donne pas un humour hors norme, j’en suis sur. Parce que bon, me sortir qu’il a entendu parler de Batman et me demander si ce n’est pas moi et que je m’amuse à faire le travelo. Je vais faire comme si de rien n’était et le laisse continuer à parler. En fond, j’entends les sirènes des voitures de police dans la rue mêlées au cri des policiers voulant à tout prix capturer le mutant. Je ne sais pas si ils sont motivés par le désir ardent de protéger cette ville ou alors par l’envie d’avoir une grosse paie en fin de mois pour un boulot mal fait, mais j’ai ma petite idée à ce sujet. En tout cas, on peut facilement entendre les bruits de pas et les cris dans la cage d’escalier juste à coté. Ils seront sur le toit dans une minute environ, ce qui est vraiment très court. Le mystérieux mutant s’approche de mois rapidement, je me prépare à toute éventualité et passe ma main dans mon dos pour saisir mon bâton de combat, si il me frappe, je serais prête à riposter. Quoique, avec la force qu’il a, et surement la vitesse qu’il doit avoir, je ne suis même pas sur d’être en état de riposter, mais je garde quand même la main dessus. Il arrive à ma hauteur, mais contre tout attente, me chuchote juste de le rejoindre dans l’usine désaffecté plus loin. Puis il s’élance à grande vitesse et bondit par-dessus la ruelle. Ses capacités sont vraiment impressionnantes, je me demande jusqu’où il peut repousser ses limites. Bon, je vais aller le retrouver, je pourrais lui poser toutes les questions que je voudrais une fois la bas, et j’en ai un paquet.

J’entends les flics derrière la porte, ils sont pressés et ils ont la hargne. Mais la porte est verrouillée, le temps qu’il l’enfonce, je serais déjà loin. Je m’élance jusqu’au rebord de l’immeuble et saute au moment même où j’entends les gons de la porte sautés. J’écoute les flics qui sont en train de parcourir tout le toit de l’immeuble pendant que je descends de l’immeuble par le chemin le plus rapide, la chute libre à coté de l’immeuble. Mais pour ne pas m’écraser par terre et violemment me casser les deux jambes, je prends mon grappin et l’envoie en haut de l’immeuble pour freiner ma chute. J’atterris donc en douceur en bas de l’immeuble et remonte sur ma moto pour rejoindre l’usine le plus rapidement possible. Je démarre au quart de tour et file le long de la rue. Je n’ai pas de mal à repérer l’usine désaffecté dont il me parlait. C’est peut être ici qu’il se planque, peut être qu’il y a d’autres gens, peut être même comme lui. Je ne sais pas du tout dans quoi je me jette, mais prendre des risques fais partie du boulot, puis un peu de suspens, je dois bien avouer que j’adore ça. Je prends un virage sec à 45 degrés et enfonce une des grandes portes du bâtiment avec ma moto. Me voilà dans l’antre du mutant, et Dieu sait ce qui m’attend.

Je m’avance doucement, observant chaque coin de la grande salle, chaque vieil appareil poussiéreux laissé à l’abandon depuis des années. Je n’essaie même pas d’allumer les grandes lampes suspendues au plafond, elles ne doivent plus éclairer grand-chose, si elles éclairent encore. Le sol est jonché de bouts de papier, de pièces de métal et d’outils rouillés. Je me baisse et ramasse l’une des feuilles. Ca ressemble à une affiche publicitaire. Ici était fabriqués des vêtements pour les classes moyennes, des vêtements résistants et pas cher, mais pas forcement très confortable ou très beau. L’affiche doit dater des années 70 et vu l’état de l’usine, elle doit être fermée depuis un bon moment. Je balaie la salle du regard, ça devait être ici qu’été fabriqué les vêtements, les bureaux doivent être à l’étage au dessus, tout comme le mutant, car je le ne vois pas ici. J’aperçois une porte tout au fond, peut être mène t elle à l’escalier qui lie l’étage au bas du bâtiment. Soudain, j’entends un énorme bruit venant de juste au dessus de moi, un énorme bruit métallique, comme si quelque chose venait de lâcher. Puis le plafond juste au dessus de ma tête se met à s’effondrer. Sans même réfléchir, je fais très rapidement une roulade sur le coté pour éviter de me faire écraser. Une seconde plus tard et je finissais écraser sous une énorme poutre métallique. Quelque chose me dit que le mutant n’y est pas pour rien. Reste à savoir si c’est volontaire ou pas. Et pour ça, je fonce vers la porte au fond de la salle en passant par-dessus les machines et les plans de travails sur mon chemin.

Après avoir montées les marches de l’escalier deux par deux, j’arrive enfin à l’étage. C’est effectivement les bureaux de l’usine. J’avance dans le couloir essayant de voir à quel endroit la poutre a traversée le plafond. Au bout de quelques minutes de recherche, j’arrive devant ce qui semble être l’ancienne salle de repos, vu les fauteuils et la machine à café qui y siège. C’est dommage, elle ne doit certainement plus fonctionner. Il y a un trou dans le sol, juste devant un des fauteuils. Je m’avance et regarde à travers le trou, c’est bien là que j’ai failli mourir. Je recule de deux pas et je me heurte à quelque chose, à quelqu’un plutôt. Je ré-avance d’un pas, je suis juste en face du trou. Je me retourne et me retrouve nez à nez avec le mutant. Je ne me suis même pas rendue compte qu’il était arrivé derrière moi. Soit sa mutation le rend silencieux, soit je ne suis pas assez attentive. Ce manque de prudence va finir par mettre fatal, mais pour le moment, je ne pense pas risquer quelque chose, même si il est surement capable de tout.



« J’espère que ce n’était pas volontaire la poutre, parce que si c’est le cas, tu m’as sous estimé. Mais bon, tu aurais très bien pu me tuer sur le toit de l’immeuble, alors je suppose que ce n’est pas ce que tu veux. Maintenant, je peux savoir qui tu es et pourquoi les flics te cherchent ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mutant et la Chauve-Souris [PV Kate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Batman Legacy :: Gotham City :: Archives du Forum :: Anciens RP's-
Sauter vers: